Comment créer sa marque de vêtements : les 5 étapes essentielles

Comment créer sa marque de vêtements : les 5 étapes essentielles

Vous êtes un jeune créateur de marque et c’est décidé, vous souhaitez vous lancer dans l’aventure du prêt à porter et afficher fièrement votre identité auprès du plus grand nombre, à travers des collections uniques de sweat ou de tee-shirts personnalisés à votre image. Mais avant de vous jeter corps et âmes dans votre projet, quelques prérequis s’imposent... En effet, la prudence est de mise, ce qui n’empêche en rien d’innover et de laisser libre cours à sa créativité et à l’originalité.

Plusieurs raisons peuvent vous pousser à vouloir créer votre propre marque et vous lancer dans l’univers textile : passion pour la mode, esprit d’entrepreneuriat et de leadership, envie de nouveaux défis et de nouvelles aventures, volonté de concevoir un concept innovant, répondre à de nouvelles opportunités et de nouvelles attentes... Les facteurs sont multiples.

Se mettre à son compte peut en faire rêver plus d’un et représenter de formidables opportunités, tant en termes d’épanouissement personnel que d’évolutions professionnelles. Et ce d’autant plus dans un secteur tendance et en perpétuelle évolution.

Pour cela, nous vous présentons ici 5 étapes essentielles pour créer votre propre marque textile et réussir au mieux votre ascension dans le secteur.

Sweat personnalisé chez La Manufacture

Étudier son marché et façonner son identité

La première étape au préalable avant tout lancement d’activité est de bien appréhender son marché en profondeur. Afin d’éviter les mauvaises surprises par la suite, il est primordial de dresser la liste complète de ses concurrents, directs et indirects et de réaliser un benchmark.

Quelles sont les opportunités que le marché offre, quelles sont les menaces, quelle est la législation en vigueur, quelles sont les perspectives d’évolution : autant de questions à se poser afin d’affiner son analyse et de bien cerner son environnement. Vous pouvez partir d’un constat, d’une frustration ou d’un insight pour justement proposer votre concept.

Une fois cette analyse de départ effectuée, l’enjeu est maintenant de se centrer sur vous et ce que vous avez à proposer. Vous devez définir clairement votre positionnement et votre identité et surtout mettre en avant ce que vous avez de différenciant et innovant à apporter par rapport à ce qui existe déjà sur votre marché, très concurrentiel. Vous devez ici montrer votre valeur ajoutée, vos atouts et vos valeurs.

Restez simple et moderne : il faut que les consommateurs comprennent vos designs et votre univers et y adhèrent rapidement.

Savoir s’entourer ; le choix du fournisseur

Fournisseur textile et imprimeur


Une fois votre concept solidement mis en place et votre cœur de métier stratégiquement choisi, vous devez maintenant à cette étape trouver un ou des fournisseurs pour la fabrication de vos produits.

Vous pouvez bien sûr décider de tout faire vous-même de A à Z, mais externaliser sa production présente bien des avantages, notamment en termes de marges. Dans les faits, il est compliqué d’orienter son activité à 360° lorsqu’on débute dans le lancement d’une marque. On se concentrera généralement sur la partie conception et design (le cœur de votre métier) et on confiera la production à un fournisseur.

Ici, deux solutions s’offrent à vous :

- Faire appel à un grossiste pour l’approvisionnement de vos produits textiles et un atelier spécialiste en impression et personnalisation textile

- Choisir un partenaire à la fois distributeur et imprimeur

Sélectionner un atelier qui confectionne des visuels et créé des impressions de qualité tout en se chargeant de l’approvisionnement en textile est une solution gagnante. En effet, centraliser le produit et le design vous permet de gagner du temps, de rationnaliser vos coûts et de simplifier votre gestion et votre retour sur investissement à long terme. De plus, faire appel à un seul prestataire vous permet de tisser des liens de confiance plus forts et de bénéficier d’un service généralement plus qualitatif (partenaires plus à l’écoute, meilleure réactivité, conseils à forte valeur ajoutée car vision plus globale des process...).

Cette solution, plus flexible, à la fois pour vous et pour votre fournisseur vous permet de bénéficier d’une solution plus qualitative et à moindre coûts. En outre, vous pourrez recourir à des techniques d’approvisionnement plus adaptatives telles que le drop-shipping ou le print-on-demand, qui vous permettent de produire uniquement sur commande et donc de ne pas avoir de stocks. Ces modèles e-commerce sont des alternatives gagnantes pour les jeunes marques qui souhaitent développer leur activité au début avec peu de moyens.

Ce prestataire, comme La Manufacture sera également un partenaire privilégié pour le choix de la technique de marquage et du textile à sélectionner, par exemple si vous devez faire un arbitrage déterminant entre sérigraphie ou impression numérique

Quelques règles juridiques pour créer sa marque

Toute création de marque implique quelques contraintes juridiques, souvent liées à la protection de marque. La première chose à faire est de déposer le nom de votre marque et votre concept auprès de l’INPI afin de faire valoir la propriété intellectuelle de votre concept. Vous devrez également y déposer votre nom de domaine si vous avez un site internet dédié, ce qui est vivement recommandé, surtout un e-commerce.

Vous devez également choisir une forme juridique adaptée : SARL, EURL, SAS, entreprise individuelle... Autant de possibilités à étudier en fonction de vos ressources, de la hauteur des investissements financiers, du nombre d’employés et/ou d’associés etc. De nombreux paramètres entrent en compte et vous devez prendre le temps de bien les appréhender avant de valider définitivement le choix de votre statut car celui-ci affectera l’avenir de votre entreprise à moyen et long terme.

Par ailleurs, si vous prévoyez de posséder un local pour votre activité (stockage, point de vente, showroom...), il sera fortement conseillé de procéder à un enregistrement du bail commercial. Un dossier et une procédure complémentaire seront donc nécessaires.

Des contraintes de droit commercial existent également envers les produits en tant que support. En effet, l’étiquetage doit faire figurer des éléments tels que la composition des fibres ou la provenance. Il ne faut également pas oublier de faire figurer son logo et son nom de marque.

Trouver des financements

Trouver des financements pour créer sa marque textile


Après avoir créé et élaboré votre concept, pris connaissance des règlementations et des coûts, analysé les ressources externes et internes et trouvé vos précieux partenaires de production, il est temps de financer votre activité afin de la lancer.

Mais avant toute recherche de financements externes, vous devez établir un business plan.

Il s’agit d’un prévisionnel financier de votre activité sur 3 à 5 ans. Il fait état de la santé financière de votre entreprise en dressant la liste complète et détaillée de vos flux de revenus et flux de dépenses sur l’ensemble de la période.

Il va justement être utilisé pour vérifier votre solvabilité et votre rentabilité auprès d’éventuels partenaires financiers qui peuvent vous apporter des fonds pour le lancement de votre projet.

Votre business plan est solidement mis en place et l’ensemble de votre projet est chiffré, vous pouvez maintenant rechercher des sources de financement, en supplément de votre apport de capital initial.

Pour cela, plusieurs solutions s’offrent à vous :

- L’emprunt classique auprès des banques

- La levée de fonds auprès d’investisseurs

- La demande de subventions auprès d’organismes dédiés

- Le recours au crowdfunding (ou financement participatif)

- Le recours au financement par les proches (communément appelé Love Money)

Quelques conseils supplémentaires pour bien réussir la création et le lancement de sa marque

- Apporter un maximum de financements personnels car le lancement d’un projet dans l’industrie textile coûte cher et cela permet de voir venir à court et moyen terme.

- Miser sur une bonne stratégie de vente

- Se concentrer sur son cœur de métier et externaliser au maximum les fonctions de production

- Avoir recours au drop-shipping et au print-on-demand

- S’ouvrir à l’export

- Investir régulièrement

- Privilégier un positionnement haut-de-gamme et prévoir une extension des lignes de produits dans le temps

- Ne pas négliger la communication et le marketing

- Proposer un concept et un univers simple, moderne et efficace

Créations La Manufacture

Chez La Manufacture, certains de nos clients sont de jeunes créateurs de marques modernes et tendances qui sont aujourd’hui établis dans l’univers du textile et prêt-à-porter et qui ont un univers marqué. Pour citer quelques noms de marques qui rencontrent le succès : Tacite, New Sight, 666, Encore ou Seyot Studios sont des exemples de créateurs que nous accompagnons depuis plusieurs années maintenant.